Quand j'étais petite, une de mes grands-mères me faisait un goûter dont je me souviens encore avec nostalgie : du thé avec une rondelle de citron et beaucoup de sucre dans une jolie tasse, et du gâteau aux poires.

Je n'ai pas la moindre idée de la recette de ce fameux gâteau, mais le souvenir de son goût est resté intact dans ma mémoire.
Aussi, quand en goûtant celui-ci je me suis retrouvée assise à la table de la grande salle à manger, quand j'ai presque senti l'odeur du thé et entendu le tintement de la petite cuillère dans la tasse en porcelaine, je me suis dit que ce gâteau là, c'était celui de ma grand-mère...

"...Mais, quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir. "

Marcel Proust, À la recherche du temps perdu. Du côté de chez Swann, 1913.

 

Tout y est : la pâte humide et moelleuse, les fruits fondants, et le petit bord tout croustillant...

IMG_1183

IMG_1181

 Gâteau aux poires (ou aux pommes) :

2 oeufs

100 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
1 yaourt nature
70 de farine
2 cc de levure chimique
70 g de beurre
3 ou 4 poires
1 cc de rhum
1 pincée de sel

Faire préchauffer le four à 180°-Th 6
Mélanger les oeufs avec les sucres et faire blanchir le mélange .
Ajouter le yaourt et la farine avec la levure, puis le beurre fondu.
Ajouter le rhum et le sel et bien mélanger.
Eplucher les poires, les couper en quartiers puis tranches assez fines.
Les ajouter à la pâte et mélanger délicatement .
Verser la pâte dans un moule beurré et fariné en veillant à ce que les tranches de poire restent plutôt à plat.
Enfourner à 180°C pendant  35 à 45 min


Il ne vous reste plus qu'à vous préparer un petit thé au citron...