17 décembre 2009

Les bottes du père Noël

Petite séance de travaux manuels ce matin, on sent les derniers jours avant Noël qui arrivent...

A la demande générale, j'ai confectionné des bottes (chaussettes?) à accrocher, en espérant qu'elles seront bien pleines après le passage du Père Noël....

C'est très facile à faire, je vous en propose un petit tuto rapide. (Ne vous laissez pas impressionner par la longueur du tuto, j'ai juste bien détaillé chaque étape)

*Dessiner une forme de botte sur du papier la découper et la reporter sur de la feutrine (en double épaisseur ça va + vite):
17

*Puis , mesurer la largeur du haut des bottes et découper un morceau de polaire  :
17

* Faire une petite couture à l'arrière de la botte,  endroit contre endroit:
17

*Remettre à plat, puis positionner la bande blanche sur le haut de la botte, comme ceci:
17

*Rabattre le tissu blanc sur le rouge , comme ceci:
17

*Une fois la couture faite, voici ce qu'on obtient en retournant le travail:
17

*Replier les 2 côtés endroit rouge contre endroit rouge, et piquer tout au tour de la botte, en s'arrêtant juste au niveau du tissu blanc.  Cranter les arrondis.
17

*Retourner la botte sur l'endroit, et coudre enfin le bord du tissu blanc:
17

*Rabattre le revers:
17

*Et voilà, on obtient une jolie botte de Noël qu'on peut décorer à loisir!
17

Je vous rassure, ma botte était "nature", non décorée, j'ai juste embelli la photo grace à ce site très sympa!(qui m'a aussi permis d'annoter mes photos)

Allez, c'est à vous maintenant!!!

Posté par Milival à 15:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 décembre 2009

Une robe de princesse... terminée

Vous vous souvenez, là, je vous avais montré le début...
Et bien ça y est elle est terminée, prête à atterrir sous le sapin d'une jolie princesse rousse:

16
Patron de mes archives, provenant d'un viiiieux Modes et Travaux.

Ca n'a pas été facile je vous l'avoue, j'ai plusieurs  fois remis à plus tard, mais j'ai finalement vaincu!!
Je suis contente d'avoir choisi ce joli tissu à petites fleurs, trouvé chez Maricle, il convient à merveille au modèle.

0101

Posté par Milival à 23:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

13 décembre 2009

Trico'treize décembre.

Pour ce dernier trico'treize le thème était: tricoter en rouge, vert,et/ ou blanc, les couleurs de Noël quoi...
Chez moi ça sera rouge, et en dégradé.
Le textured de Froufrou et capucine m'avait vraiment bien plu, j'ai eu envie d'essayer cette belle laine dégradée.....
Et voilà, un chouette résultat je trouve! Toutes ces nuances dans une seule et même pelote!!! (enfin, 5 pelotes ici quand même!)
Cette fois, j'ai expérimenté le point texturé symétrique, c'est bieeen plus long, mais bieeen plus joli, surtout sur une laine comme celle ci qui fait bien ressortir le motif.
De chaque côté de la maille centrale, à la place des augmentations, j'ai fait un jeté, pour "aérer" un peu l'ensemble, et j'ai rajouté des rangs pour qu'il soit plus enveloppant...

13 13

Voilà, c'était donc le dernier trico'treize, une année écoulée déjà, et je suis fière d'avoir été au rendez-vous chaque fois!
Maintenant, on attend avec impatience les nouvelles aventures que la Poule et Emma vont nous proposer pour l'année prochaine et moi je leur dis merci pour ce beau challenge qui m'a incitée à me surpasser (presque) chaque mois cette année...

Posté par Milival à 11:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

10 décembre 2009

Sapin sapin !

10
10 10
10

Chaque année un peu plus de sobriété... si ça continue, il n'y aura plus rien sur le sapin!       Mais je n'aime plus la surcharge de décorations, alors on fait dans la simplicité...
Julbock veille sur ce sapin très, très connoté "suédois" il faut l'avouer! ;))

Sur la photo du haut, encore un exemple de mes décos en pâte blanche

Découvrez la playlist sapin sapin avec Anne Sylvestre

Posté par Milival à 10:47 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

07 décembre 2009

Saint Nicolas, suite: le pain d'épices.

Comme promis hier, voici donc la suite des réjouissances: ma recette du pain d'épices.
C'est une recette ultra simple à faire,  avec les enfants par exemple, pour un petit atelier cuisine...

Pain d'épices de la Saint Nicolas

Ingrédients:
*350 gr de farine
*2 cuill à café de bicarbonate
*2 cuill à café de quatre épice
*1 cuill à café d'anis en poudre
*100 gr de cassonade
*300 gr de miel
*100 gr de beurre
*1 verre à moutarde de lait

Dans un saladier, bien mélanger la farine, le bicarbonate, le sucre et les épices.
Dans une casserole, faire fondre le beurre, le lait et le miel.
Verser le contenu de la casserole dans le saladier et mélanger.
Mettre dans le moule préalablement chemisé de papier sulfurisé.
Laisser reposer 2 heures
Cuire à 180° pendant environ 30 minutes (mais tout dépendra de la taille du moule et donc de l'épaisseur de la pâte).

06

Ce pain d'épices se conserve très bien, emballé dans du film alimentaire.
Si vous avez le courage de résister, attendez le lendemain, voire  le surlendemain pour le manger, il sera encore meilleur!

Posté par Milival à 20:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


06 décembre 2009

Saint Nicolas: manalas et pain d'épices

dyn008_original_165_375_gif_2582326_b7f277af63e01859d1e3e5d23184933d Chez nous, comme dans la plupart des foyers de l'Est et du Nord de la France, on fête la Saint Nicolas.
Le soir les enfants déposent devant la porte un verre de lait pour saint Nicolas et des carottes pour son âne (car lui, n'a pas la fantaisie de passer par la cheminée: il voyage à pieds...) Et le lendemain, matin du 6 décembre, ils trouvent à la place des friandises ou des menus cadeaux.
Un des rituels de cette fête est la fabrication des manalas, petits bonshommes briochés que les enfants dégustent traditionnellement le 5 au soir, en lieu et place de diner...
Les recettes varient d'une famille à l'autre, et j'ai longtemps cherché celle qui deviendrait LA recette des manalas chez nous. Ce soir, je peux vous annoncer que c'est chose faite!!
C'est en fait, la recette des pains au lait de Christophe Felder, que j'ai trouvé sur un célèbre forum (merci Nath-tigrou;) )


Pour une dizaine de bonshommes.
Préparation: 30 mn
Cuisson: 8 mn
Attente: 5 heures ( 1h + 2h + 2h)

Ingrédients:
250 gr farine de gruau (ou farine fluide)
+ 15 gr pour le plan de travail
115 gr de beurre à température ambiante
115 gr de lait
1 oeuf
30 gr de sucre
10 gr de levure fraîche
1 c à c de sel
Dorure: 1 oeuf + 1 jaune + 1 pincée de sel

Préparation:
*Mettez la levure et le lait dans un récipient et mélangez.
*Recouvrez avec la farine, le sucre, le sel.
*Ajoutez l'oeuf entier.
*Mélangez vigoureusement à la spatule pendant 2 mn environ, pour obtenir une pâte ferme qui se décolle facilement des parois.
*Ajoutez le beurre coupés en dés et malaxez pour bien l'incorporez à la pâte.
*Continuez à pétrir jusqu'à ce qu'elle se décolle du récipient et forme une boule bien lisse et élastique.
*Laissez-la gonfler une heure dans une pièce chaude (25°).

*Sur le plan de travail fariné, aplatissez la pâte à la main pour chasser l'air contenu à l'intérieur.
*Formez un rectangle et enveloppez-le de film étirable.
*Réservez 2 heures au frigo.

*Etalez la pâte au rouleau à pâtisserie sur 1 cm de hauteur.
*A l'aide d'un emporte pièce (ou à la main), découpez les bonshommes.
*Posez-les sur une plaque tapissée de papier de cuisson et laissez lever environ 2 heures.

*Préchauffez le four sur TH 6 (180°).
*Dorez avec un oeuf entier battu, un jaune et une pincée de sel.
*Faire cuire 8 à 10 mn.

Dès la sortie du four, je les ai décorés avec du fondant et du chocolat, pour leur donner leur bonne petite bouille.

La qualité des photos ne rend pas hommage à ces petits messieurs, mais il m'a semblé illusoire de vouloir en garder un ou deux pour attendre demain la lumière du jour....

06
06 06
06

Verdict: ces bonshommes sont vraiment parfaits, digne des meilleurs boulangeries!! La mie est légère et aérée, toute moelleuse et douce.

La recette est longue à faire c'est vrai, mais je vous assure que le jeu en vaut vraiment la chandelle tellement c'est bon! Elle va rester dans mes classiques, pour les manalas, les pains au lait et les baguettes viennoises...

Et là,  je sais bien à quoi vous pensez: et le pain d'épices qui est sur la photo, où est la recette hein!! Ben ça sera pour demain, il ne faut pas abuser des bonnes choses!!

04 décembre 2009

Cookies chocolat noir et fleur de sel

Gourmandise extrème, tentation à la limite du diabolique, cette recette de cookies au chocolat noir et à la fleur de sel est sublimissime!!!
Je l'ai trouvé en parcourant les blogs culinaires, un peu au hasard, et je n'ai eu de cesse de la faire à mon tour.
Voici donc la recette, respectée à la lettre , du blog Chez Omelette, (où vous trouverez d'ailleurs une multitude d'autres recettes tout aussi tentantes!)
Le secret de ces délicieux biscuits réside bien sûr dans l'association subtile du chocolat et du sel, qui donne un petit goût inimitable...
Bien entendu, je vous engage à n'utiliser ici que des ingrédients de 1ère qualité, pour vraiment obtenir un résultat au top!

DSC_0094Sablés au chocolat et à la fleur de sel

175g de farine
30g de cacao en poudre
5g de bicarbonate de sodium
150g de chocolat à 70% de cacao
150g de beurre mou
120g de cassonnade
50g de sucre en poudre
3g de fleur de sel
2g d'extrait de vanille liquide.

Tamiser la farine, le cacao et le bicarbonate dans un bol.
Casser le chocolat en morceaux.
Avec une cuillère en bois, malaxer le beurre dans une jatte jusqu'à ce qu'il soit en pommade.
Incorporer la cassonnade, le sucre, la fleur de sel, et l'extrait de vanille.
Remuer, puis incorporer le contenu du bol et les morceaux de chocolat.
Mélanger ensemble le moins possible et très rapidement.
Diviser la pâte obtenue pour la façonner en forme de boudins de 4 cm de diamètre.
Les envelopper de film étirable, garder 2h au réfrigérateur.
Préchauffer le four à 170°C.
Sortir les boudins de pâte du réfrigérateur.
Retirer le film, découper des rondelles de 1cm d'épaisseur.
( Cette phase peut s'avérer complexe si les morceaux de chocolat sont épais et durs , les rondelles se cassent quand on les découpe... mais avec les doigts, il suffit de reformer le rond en tassant bien et c'est bon!)
Disposer au four et à mesure une série de rondelles sur une plaque recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.
Enfourner et laisser cuire 11 ou 12 minutes, pas plus: la particularité de ces sablés est d'être sous-cuits, ils vont terminer de "cuire" une fois sortis du four.
Les laisser refroidir à la sortie du four sur une grille à pâtisserie.

DSC_0096
DSC_0092            DSC_0093
DSC_0100

 

Posté par Milival à 14:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2009

Calendrier de l'avent

L'année dernière, mon calendrier de l'avent avait été improvisé, au hasard d'une énorme branche d'arbre trouvée devant l'école,  et franchement, ça avait donné quelque chose de très inattendu:
01 01
Grâce à lui, je m'étais lancée pour la 1ere fois sur un blog et j'avais même gagné ex-aequo le concours de Avent! Avent!

Pour cette année,  j'avais ma petite idée, mais le manque de temps m'a fait baisser les bras... 
Et puis tous ces petits sachets cousus l'année dernière, j'avais envie de les retrouver cette année j'ai donc décidé de les réutiliser, et d'exploiter à nouveau le filon de la lampe...
Aucune originalité je vous l'accorde, et si je vous dis que les sachets ne sont même pas encore remplis alors là... la honte hein!!
Allez, pas de concours cette année, faut pas rêver, mais mes loupiots sont contents, c'est le principal!!

01 01
Bon, pas de panique, je sais quand même quoi mettre dans les sachets: petites douceurs, et décos à mettre sur le sapin.

 

 

 

julekalender2008_banner Et sinon, allez faire un tour par là, il y a un très chouette calendrier de l'avent à découvrir!

Posté par Milival à 19:21 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 novembre 2009

Décos de Noël faites maison...

noelmont

La pâte blanche.... Chaque année elle réapparait chez nous, pour fabriquer de nouvelles décos de Noël.

Le matériel
1 casserole, 1 spatule
1 verre (sert de mesure)
1 verre de maïzena
1 verre d'eau
2 verres de bicarbonate de sodium (au rayon sel de table)
(on peut multiplier ces proportions pour avoir + de pâte)

La préparation de la pâte
*Mettre tous les ingrédients dans la casserole.

*Chauffer à feu doux en mélangeant bien. Quand la pâte se détache des parois de la casserole, retirer du feu. Attention, cette étape est assez longue, il faut un moment avant que la pâte ne se forme, pas d'affolement!!
*Laisser tiédir et travailler comme de la pâte à modeler: soit en faisant des personnages ou des formes en 3D, soit en étalant la pâte au rouleau et en découpant des formes avec des emporte pièces.
*En cours de travail, si la pâte commence à sécher un peu, on peut l'humidifier un peu  et la remodeler.
*Laisser sécher (cela prend environ 24h, parfois un peu plus selon l'épaisseur des pièces. Il est possible de peindre les sujets une fois secs.

Cela donne une jolie pâte blanche un peu scintillante, souple et facile à modeler, plus sympa que la pâte à sel, car elle ne nécessite pas de cuisson, il faut juste la laisser sécher à l'air libre.

Et ensuite, laissez libre cours à votre imagination, tout est possible!

Posté par Milival à 17:30 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 novembre 2009

Le raku, c'est facile comme tout!

Une fois n'est pas coutume, ce que je vais vous faire découvrir aujourd'hui  n'est pas de moi.
Ma copine Fabienne crée de très belles poteries, et comme elle n'a pas de blog, jelui ouvre une petite fenêtre pour qu'elle puisse vous parler de cette technique très particulière qu'est le raku.

sculp_002 sculp_003
Deux femmes et un chat

Je laisse la parole à Fabienne:

"Le raku...simple comme tout !
Pour la réalisation des deux demoiselles, il vous suffit d'acheter un bloc d'argile chamottée que vous trouvez dans un magasin de loisirs créatifs. Pour celles qui n'ont pas encore investi dans un matériel de poterie, un rouleau à tarte et deux rouleaux de papier essuie-tout vides fera largement l'affaire.
Selon la taille du personnage que vous souhaitez, prélevez une partie du bloc de terre chamottée que vous humidifierez tout au long du travail avec une éponge, puis aplatissez au rouleau à tarte jusqu'à obtenir l'équivalent d'une tarte ronde d'une épaisseur d'environ 5 à 8 mm (grosso modo...); coupez ensuite votre terre droit sur trois côtés, ne laissant qu'un seul arrondi ; enroulez votre terre autour du rouleau d'essuie-tout vide en laissant dépasser le bord arrondi. Il faut que la terre recouvre entièrement le rouleau et se chevauche.
Si malheureusement vous avez vu un peu juste, il suffit soit de rétrécir votre rouleau en en coupant une partie, soit, moins glamour mais tout aussi efficace, de vous servir d'un rouleau de papier toilette vide.
Une fois l'opération réalisée, travaillez votre terre, toujours humidifiée afin d'amalgamer votre "couture" et de structurer l'arrondi qui deviendra le col relevé de ces dames.
Avec une autre partie de l'argile chamottée, confectionnez une boule (toujours humidifiée) pour la tête que vous aplatirez à sa base pour former le cou (assez large pour remplir le trou laissé par le rouleau d'essuie-tout)que vous viendrez amalgamer avec la base de la collerette en humidifiant le tout.
Pour les cheveux, vous pouvez tout simplement former des pics sur le haut de la boule avec vos petits doigts musclés ! Pour les bras, deux boudins que vous allez amalgamer au corps ; d'où l'importance d'humidifier la terre tout au long du travail. Et voilà, c'est fait. Il ne reste plus qu'à faire sécher la terre une dizaine de jours .
Une fois sec, retirez le rouleau d'essuie-tout très délicatement.
On procède alors à la première cuisson entre 800 et 900 degrés (par exemple dans le four d'une MJC.Vous pouvez prendre contact avec le responsable de l'activité poterie et sculpture pour les jours de cuisson).
Après cette première cuisson, reste l'émaillage (émaux pour raku au choix, toujours dans les magasins de loisirs créatifs, ou sur différents sites Internet mais c'est plus sympa d'être bien conseillée...)
Vous peignez vos personnages comme il vous plait puis...deuxième cuisson, toujours entre 800 et 900° dans un four à raku (gaz généralement).
Lorsque la température est atteinte, les pièces sont retirées du four avec de grandes pinces métalliques et mille précautions puis mises dans un grand récipient en fer, type ancienne lessiveuse, rempli de sciure plus ou moins longtemps (parfois quelques secondes suffisent) selon l'effet escompté,
Cette opération d'enfumage permet l'oxydation de l'émail et les craquelures significatives du raku. Puis on plonge les pièces dans une bassine d'eau froide...attention au choc thermique !
Nul besoin de vous dire que ces opérations se réalisent en extérieur à la belle saison !

Chaque pièce est unique, selon son temps et ses conditions d'enfumage...la magie du raku !!
"

Posté par Milival à 13:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,